OUTILS
PRATIQUE
LIENS UTILES

Le curriculum vitæ (C.V.) est un outil majeur dans la recherche d'un emploi. Il accompagne la lettre de motivation. Il s'agit d'une synthèse de votre formation, de vos compétences et de vos activités présentes et passées. Il doit vous présenter fidèlement et mettre en relief vos points forts.

Pour qu'il soit efficace, il y a plusieurs choses à ne pas perdre de vue :

- Votre C.V. n'arrivera jamais seul à l'entreprise
- Il doit vous présenter, vous, ainsi que votre parcours professionnel
- Il doit vous servir à obtenir un rendez-vous.

Tâchez d’être le plus sincère possible dans votre C.V. Lors de l’entretien, vous serez plus à l’aise pour mettre en avant vos atouts et défendre vos arguments point par point.

Le C.V. de base que vous allez créer va pouvoir être décliné et modifié en fonction des offres auxquelles vous répondrez.

Mettez en valeur tout ce qui illustre vos qualités et vos compétences.


LES RUBRIQUES DU C.V.

L’état civil et les coordonnées : La seule obligation est d’indiquer vos nom, prénom, adresse, téléphone et si possible une adresse électronique. En ce qui concerne la situation familiale, l’âge, la nationalité, il n’y a ni règle ni usage. À vous d’apprécier s’ils représentent des atouts pour obtenir un rendez-vous.

Le titre : Avec ou sans titre ? Il n’y a pas d’obligation en la matière. Il peut néanmoins permettre à l’employeur de cibler immédiatement votre profil (ex. : Ingénieur BTP-10 ans d’expérience).

L’expérience professionnelle : C’est le cœur de votre C.V., qui détaille vos compétences, vos savoir-faire, vos atouts, les inscrit dans le temps et dans des environnements professionnels.

Les compétences et connaissances spécifiques : Il s’agit généralement de la maîtrise d’outils ou de méthodes particulièrement utiles au poste (logiciels informatiques, langues…). Selon leur importance, vous pouvez choisir d’en faire une rubrique distincte ou d’insérer ces précisions dans la rubrique « expérience professionnelle ».

La formation : Sauf pour certains secteurs comme la recherche ou l’enseignement, cette rubrique peut être relativement succincte et comprendre des informations sur votre niveau d’études, vos diplômes et sur les formations qui valorisent le plus votre objectif professionnel.

Les activités extra-professionnelles : Ne sous-estimez pas cette dernière partie (sports, centres d’intérêt, activités bénévoles...). Cette rubrique apporte une plus-value à votre C.V. : par exemple un loisir dans lequel vous développez des qualités ou des connaissances utiles à votre objectif. Elle peut aussi servir de sujet de conversation au recruteur qui appréciera de vous entendre parler, de manière plus détendue, de ce qui vous anime tout particulièrement.

En fonction de votre expérience, de votre qualification, de l’annonce à laquelle vous répondez, demandez-vous sous quel angle vous souhaitez orienter votre C.V.

Quel message voulez-vous faire passer : montrer votre expérience, votre expertise, ou plutôt votre évolution, votre formation ? Quels sont les deux ou trois principaux messages que vous souhaitez d’abord faire passer ?

Il n’existe pas un C.V. type mais des C.V. qui dépendent de votre propre parcours :

Le C.V. chronologique énonce la liste de vos expériences, de la plus ancienne à la plus récente. Plutôt utile pour les débuts de carrière, il permet d’apprécier votre progression.

Le C.V. anti-chronologique va valoriser au contraire l’expérience la plus récente et se terminer par la plus ancienne. Vous choisirez plutôt ce modèle si votre objectif professionnel est dans la continuité de votre dernier emploi.

Le C.V. fonctionnel ou thématique permet d’indiquer, par ordre d’importance, les fonctions ou compétences (commerciales, administratives …) que vous maîtrisez en détaillant les activités correspondantes.

Le C.V. mixte est un C.V. thématique dans lequel on apporte des précisions sur les entreprises et les réalisations effectuées.

Pour optimiser les chances de décrocher un entretien avec le recruteur, adaptez et personnalisez votre C.V.

Dans le cas d’une réponse à une offre d’emploi, le tri des C.V. se fera selon les critères de l’annonce : fonction précédente, durée d’expérience, niveau de formation.
Il faut donc que ces informations apparaissent clairement dans votre C.V.

Dans le cas d’une candidature spontanée, le C.V. doit être adapté au profil de l’entreprise et correspondre au poste que vous convoitez. Il est plus complet pour offrir plus d’opportunités de collaboration.

Si vous le souhaitez vous pouvez bénéficier d'une session pour apprendre à faire un C.V. et/ou une lettre de motivation.Vous y acquerrez une méthodologie pour construire, rédiger ou faire évoluer votre C.V.
N’hésitez pas à en parler à un conseiller emploi insertion.


LES PETITS PLUS QUI FONT UN BON C.V.

L'objectif du C.V. et la lettre de motivation est de décrocher un rendez-vous, il doit donc retenir l'attention du recruteur et l'inciter à vous rencontrer.

La présentation du C.V. doit être soignée, le document doit être propre, sans ratures ou surcharges. Il est conseillé d’utiliser du papier blanc au format 21 x 29,7 cm (A4).

Le texte ne doit pas être rédigé à la main, la présentation doit être aérée pour faciliter la lecture. Vous pouvez mettre en avant des parties de votre C.V. en utilisant des caractères gras, italiques ou soulignés.

Faites des phrases courtes avec un vocabulaire simple mais précis et positif.

Vous pouvez y joindre une photo d’identité à mettre en haut à droite, il va de soi que cette photo doit être à votre avantage.

Un recruteur ne passe que quelques minutes sur un C.V., pour retenir son attention la présentation doit être irréprochable et mettre en valeur les points essentiels de votre candidature.

Le C.V. ne doit pas faire plus de deux pages, au-delà votre C.V. risque tout simplement de ne pas être lu !

Votre C.V. doit de préférence être adapté à l’entreprise que vous visez, ce qui exige de bien la connaître.

Donnez une image positive de vous-même, mais ne mentez pas, vous risquerez d’être démasqué lors de l’entretien. Si l'employeur, une fois le contrat de travail signé, découvre que vous avez menti sur vos qualifications et/ou expériences, il est droit de rompre le contrat de travail.

Avant d’envoyer votre C.V. demandez à plusieurs personnes de le relire afin d’obtenir leur avis et de repérer d’éventuelles fautes d’orthographes.

Enfin, n'oubliez pas que le C.V. doit être accompagné d'une lettre de motivation.



 

 

_____________________

Accueil - Employeurs - Demandeurs - Rechercher - Services
Contact - Plan du site - Aide - Mode d'emploi - Crédits

Ministère en charge de l'emploi et de la formation professionnelle

Informations légales - Textes Légaux
Copyright © 2017 - SEFI - Version 4.00